Un arbre à fée : le prunellier – Episode 1 : le sirop de prunelle

Les premières gelées arrivent ; vous allez pouvoir ramasser les prunelles pour faire un excellent sirop contre les rhumes ou tout simplement une boisson en le diluant dans de l’eau pour un goûter.

Le gel permet de faire baisser le taux de tanins présent dans les prunelles qui mangées crues, ont un goût très âpre et astringent. Mais pas de panique, la recette que je vous propose permet de supprimer cette âpreté par macération.

Lavez et équeutez les prunelles. Recouvrez-les d’eau bouillante dans un saladier. Gardez votre préparation au frais durant 3 jours. Filtrez l’eau, faites-la bouillir et reversez-la sur les prunelles. Laissez reposer 3 jours et faites de nouveau la même opération. Laissez reposer 3 jours une dernière fois : au bout du neuvième jour, mélangez de 500g à 1kg par litre de jus obtenu. Mettez le sirop sur le feu en remuant pour faire dissoudre le sucre. Après quelques bouillons, versez dans des flacons stérilisés (en les ayant ébouillantés quelques minutes) et fermez.

Le prunellier est avant tout connu pour ses bienfaits sur le système digestif. Le fruit, la prunelle, est anti-diarrhéique et stimule la digestion (eupeptique). Il permet également de tonifier le corps et l’esprit en cas de fatigue générale, grâce à la vitamine C qu’il contient.

Les fleurs ont également des propriétés sur le système digestif mais très différentes du fruit. Rendez-vous au printemps pour l’épisode 2.