Infusion ou décoction : comment bien les préparer ?

Afin de libérer tous ses principes actifs, la plante nécessite un temps de préparation suffisant. Infusion et décoction sont deux modes de préparation des tisanes que l’on choisit en fonction des plantes employées.

L’infusion est utilisée pour les parties jeunes, délicates et non ligneuses (feuilles & fleurs). La décoction est réservée aux parties ligneuses de la plante (écorces, bois, racines).

Pour procéder par infusion, on place les plantes dans l’eau froide que l’on porte à ébullition ; on stoppe le chauffage, on laisse infuser environ 10 min avec un couvercle et on filtre. Cette technique de démarrage à froid permet de conserver toutes les propriétés des plantes les plus fragiles et colorées (fleurs). Pour procéder par décoction, on place les plantes dans l’eau froide que l’on porte à ébullition ; l’ébullition est poursuivie de 5 à 10 min.

Ne conservez une tisane jamais plus de 24 heures même placée au réfrigérateur en raison du développement possible de contaminants (germes microbiens, moisissures). Évitez de la sucrer de manière excessive ou alors préférez le miel.

Le fait de préparer une tisane demande de l’attention, un certain cérémonial : on reproche souvent à la tisane son temps de préparation pas toujours compatible avec la vie moderne. Certes, mais la qualité des rapports que nous établissons avec la plante qui soigne est aussi importante que le remède lui-même.

Bonne dégustation.